Les cyclos de la Bièvre à la découverte de l’Alsace

C’est, cette année, en Alsace et début septembre que 20 cyclos de la Bièvre se sont rendus à Orbey (68), au cœur des Vosges alsaciennes.

6 d’entre eux, en vélo et emmenés par Patrick, ont fait l’aller sur 2 jours depuis Le Grand-Lemps, soit 230 et 199KM ! Ils étaient chouchoutés par Mie-Jo, Marie-No et Sylvia qui ont assuré une assistance irréprochable!

Dans cette région montagneuse, verdoyante et tout près des stations de ski, les mollets ont un peu souffert sur les pentes des itinéraires du Grand Ballon, du col de la Schlucht, du Calvaire, du Bonhomme… ou vers le château du Haut-Koenigsbourg ! Mais quelle vue magnifique depuis ces sommets !

Les visites de Colmar, Kaysersberg (élu village préféré des français en 2017), Riquewihr, Eguisheim, Ribeauvillé, Turckheim et son veilleur de nuit, ont enchanté tout le monde. Et bien sûr, des haltes se sont imposées dans les caves pour une dégustation de Sylvaner, Riesling,  Muscat, Pinot, Gewurztraminer, Crémant… Bonne appréciation de tous ces grands crus d’Alsace !

Lors de 2 matinées, les cyclos ont posé les vélos pour chausser les baskets et randonner avec un guide  jusqu’à la tour du Faudé puis sur le champ de bataille du Linge où la guerre de 14/18 a laissé les traces de tranchées françaises et allemandes. Le musée et les cimetières ont laissé de fortes émotions !

 

A travers les vignes ou sur la route des crêtes vosgiennes, les cyclos de la Bièvre ont découvert et apprécié les magnifiques  paysages et villages de l’Alsace. Dans tous ces bons moments de convivialité passés ensemble, chacun a pu avoir une pensée toute particulière pour leur ami Bernard, décédé, beaucoup trop tôt.

Publicités

Les Cyclos de la Bièvre sont en deuil

1-20180710_120520.jpg

Ce 16 Août dernier, Bernard ROUSSEL s’est en allé dans la plus grande discrétion, à l’image de la vie qu’il a menée.

Né le 23 juin 1946 à Florine (43), c’est très jeune, qu’avec sa sœur, il suit ses parents pour résider à Grenoble puis à Val d’Isère, à Lyon…

Son travail de directeur financier,  l’amène aussi à parcourir la France, l’Europe et c’est finalement à Colombe qu’il s’installe.

Grand sportif, compétiteur, il excelle partout : dans la pratique du ski, comme dans le tennis, l’athlétisme, la course à pied, et c’est en 2004 qu’il goûte au vélo en intégrant alors le Cyclo Loisir de la Bièvre à qui il offre spontanément ses compétences de trésorier.

Très vite, il prend goût à la grande, voire très grande, distance. Avec Patrick et Isabelle, il partage un Paris-Brest-Paris, des diagonales : Dunkerque/Perpignan, Brest/Menton, Brest/Strasbourg…. Et de nombreuses autres aventures. Mais il garde aussi son âme pour la compétition et intègre l’Union Cycliste Rivoise et participe à de nombreuses courses en UFOLEP.

Sa générosité l’amène aussi à piloter le tandem de Pierre, non-voyant ; il l’accompagne sur différents circuits et aussi sur les raids RETINA d’une dizaine de jours.

Bernard aimait retourner à Soulage ce petit hameau de Saint-Martin d’Ollières dans le Puy de Dôme pour y passer de doux moments auprès de sa maman et de sa sœur, revenues au berceau familial. C’est ici qu’il est victime d’un arrêt cardiaque qui nous plonge tous dans une profonde tristesse.

Bien sûr, nous continuerons à pédaler, mais, en tête du groupe, Bernard n’y sera plus… et le café, la bière ou le millefeuille n’auront plus la même saveur…, les blagues ne résonneront plus de la même manière…

Les membres du Cyclo Loisir de la Bièvre n’oublieront pas Bernard, cette Grande et Belle Personne, généreuse, humble, discrète… pour certains un Ami. Chacun gardera de lui une anecdote, un sourire, un moment de convivialité.

Les membres du Cyclo Loisir de la Bièvre présentent à sa famille ses plus sincères condoléances.

IMG_4912.jpg